Écrivain, peintre, metteur en scène

L’ACTE INCONNU

Nouvelle édition : Gallimard, « Folio Théâtre », 2009, avec une préface et un dossier critique de Michel Corvin. Première édition : P.O.L, 2007.

L’Acte inconnu est un archipel d’actes contradictoires : acte forain, prologue sous terre, cascades de duos, accidents de cirque, spirales, rébus. Autant de figures, d’attractions, comme autant de mouvements d’un ballet... « L’Ordre rythmique », « Comédie circulaire », « Le Rocher d’ombre », « Pastorale égarée » : quatre mouvements renaissent l’un de l’autre et sont jetés aux points cardinaux.
Entrent et tournent : Le Bonhomme Nihil, Le Coureur de Hop, Jean qui corde, Raymond de la matière, L’Ouvrier du drame, La Machine à dire beaucoup, Le Chantre, La Dame de pique, L’Homme nu, La Femme spirale, Le Déséquilibriste, L’Esprit, Autrui.
On déplace le socle du monde : la scène est divisée en deux, en quatre... Tout passe de cour à jardin, dans le tournoiement du magnétisme animal. Entre les actes, le Bonhomme Nihil glisse des prières dans le mur humain. Au-dehors le monde court à son renouveau.

LE VIVANT MALGRÉ LUI. Bien prendre garde à déchirer l’espace : comme la page blanche de l’esprit. Le théâtre est vide, entre Adam : il sort.

LE BONHOMME NIHIL.
Nous entendons au plafond, au plancher : frapper la catastrophe du verbe cogner. Et nous sommes cernés par les sématophobes.
3. Au loin. LE VEILLEUR.
Où en est la nuit ?
L’AUTRE VEILLEUR.
Loin. Totale. Profonde.
Pas encore dans sa pleine nocturnité.
LE BONHOMME NIHIL.
Vois-tu quelqu’un dedans ?


version pour la scène

L’Acte inconnu, créé le 7 juillet 2007 dans la Cour d’Honneur du Palais des Papes à Avignon
Avec : Michel Baudinat, Manuel Lelièvre, Olivier Martin-Salvan, Dominique Parent, Dominique Pinon, Myrto Procopiou, Agnès Sourdillon, Véronique Vella (sociétaire de la Comédie-Française), Leopold von Verschuer, Valérie Vinci, Christian Paccoud, Richard Pierre.


Photo : Olivier Marchetti